Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Rions un peu avec Hervé Morin

Published by Adrien Saumier | Filed under Chimie, Armée, Faux écolos, Nucléaire, Dans les médias, Ecologie

Ce matin, lundi 25 juin, Hervé Morin, ministre de la Défense, était l’invité de la tranche matinale de France Inter. Un auditeur, soucieux de la part du budget consacré à la Défense en général et l’armée en particulier, s’émeut des pratiques qui consistent à brûler le carburant dans les cours des casernes ou à tirer des cartouches pour rire, afin de récupérer le même budget l’année suivante.

Hervé Morin tient à le rassurer : tout ça, c’est fini. Le ministre profite ensuite de l’allusion au camion et au carburant gâché pour annoncer qu’il entend faire de l’armée un exemple en terme de… développement durable. Si si.

Hilarité de Nicolas Demorand, qui rappelle que l’armée vient de tester un nouveau missile nucléaire. “Ça n’a absolument rien à voir” rétorque le ministre. Soit. Hervé Morin détaille ensuite son programme, véritable Agenda 21 pour bidasses : économie d’énergie dans les casernes, promotion des énergies renouvelables… Pas de bio pour les cantines, cependant.

Pas un mot hélas sur le retraitement des déchets d’armes atomiques, ni sur la gestion des démantèlements des vieux bâtiments de guerre tels que le Clemenceau. Dommage. L’allusion de Demorand sur les armes nucléaires auraient dû permettre à Morin de saisir la balle au bond sur les armes chimiques. Ce ne fut pas le cas non plus, dommage.

L’écologie politique, c’est aussi le pacifisme et le refus de la guerre. On ne peut donc que s’indigner que des milliards d’euros soient engloutis dans la construction d’un nouveau porte-avions nucléaire. Ce genre de porte étendard de luxe est de surcroit complètement inutile face aux guérillas (urbaines ou du “maquis”) et aux terrorismes, qui sont la réalité des conflits d’aujourd’hui.

C’est aussi l’occasion de rappeler que la guerre, outre son lot de morts et de destructions, est aussi responsable de certaines des plus grosses catastrophes écologiques du XXème siècle. Deux exemples :

  • L’Agent orange, utilisé au Vietnam pour détruire les forêts où les Vietcongs trouvaient refuge. On estime qu’un cinquième de la forêt a été détruite, avec des conséquences incalculables sur la santé des populations vivant dans les zones d’épandages.
  • En Colombie, du Round-Up est répandu dans le cadre de la lutte contre la culture de la coca. Cet épandage provoque de graves dégats dans l’agriculture locale et a des conséquences encore peu appréhendées sur la santé des populations.
juin 25th, 2007

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4.67 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

11 Responses to “Rions un peu avec Hervé Morin”

  1. FanFan Says:

    rions beaucoup avec hervé Morin
    reactionashow.blogspot.com

  2. jseb Says:

    bonjour,
    est ce qu’un des auteurs d’écopolit pourrait faire un petit papier sur les ordinateurs de vote ?? ce serait aussi l’occasion de mettre un lien vers la pétition (www.ordinateurs-de-vote.org/).

    je sais que tous ceux qui ne votent pas encore avec les machines ne se sentent pas très concernés, mais c’est précisément le moment de bouger pour qu’ils ne soient jamais concernés !!

  3. Adrien Saumier Says:

    jseb, ce blog traîte d’écologie, il va être difficile d’y intégrer les ordinateurs de vote. D’autant plus que c’est un sujet déjà très bien étudié par http://www.ordinateurs-de-vote.org/

  4. jseb Says:

    bon, ça se défend !! ;-)
    je pensais qu’une préoccupation citoyenne et démocratique de cette importance pouvait entrer dans le cadre de l’écologie politique au sens large, mais il est vrai qu’à ce compte-là, on pourrait parler de n’importe quel sujet politique !! Je peux donc comprendre cette “ligne éditoriale” ! Et puis pour moi l’important était qu’on en parle un peu, et c’est fait !! Par contre, il me semble que ce sujet n’est pas très présent sur vos blogs perso respectifs, qui ne sont pas soumis aux mêmes “exigences”. Pas (peu ?) d’articles consacrés, pas de lien vers le site http://www.ordinateurs-de-vote.org etc.. Je me trompe ?? Si non, ça ne vous dirait pas d’en causer un peu ??

  5. antonin Says:

    On rigole avec hervé , mais peut on aussi rigoler avec les verts sur ce site? Ou même en parler serieusement? L’actualité brulante appelle des réactions!!! ;-)

  6. Adrien Saumier Says:

    Exact antonin, bonne remarque. Entre le calendrier de rénovations et le groupe technique à l’Assemblée nationale, y a de la matière.

  7. Pierre Muller (ordinateurs-de-vote.org) Says:

    Un rapport entre l’écologie et les ordinateurs de vote est qu’un argument souvent utilisé pour les justifier est l’économie de papier réalisée. Ca ne tient pas la route dès qu’on fait la comparaison avec le poids des professions de foi, sans parler du contenu de nos boites à lettre, ou qu’on considère l

  8. Pierre Muller (ordinateurs-de-vote.org) Says:

    (oups, faute de frappe) ou qu’on considère les dêchets engendrés par la fabrication ou la destruction d’un ordinateur qui ne sert qu’une ou deux fois par an.

    Mais vous retrouverez régulièrement cet argument dans la com’ municipale, accompagné d’affirmations approximatives sur l’air “nos forêts épargnées”…

    Pierre Muller, fondateur de ordinateurs-de-vote.org

  9. jseb Says:

    tiens, oui c’est vrai ! cet argument me parait tellement infondé que j’avais même oublié de l’évoquer comme une raison d’en parler sur écopolit !! On est à fond dans le “et en plus c’est écologique !” (http://jseb.over-blog.fr/article-10996661.html). Bon donc je reviens à la charge avec ce nouvel argument ;-) Un des auteurs d’écopolit serait il intéressé par faire un papier pour expliquer que l’argument “les ordinateurs de vote sont écolos” est un mauvais argument et surtout complètement disproportionné par rapport aux enjeux démocratiques posés ??

  10. Contre un contre Grenelle de l'environnement | Ecopolit Says:

    […] avec toute l’ironie requise les hommages du vice à la vertu (tout le monde fait du “green washing“, je vois pas pourquoi le gouvernement, et même l’armée, s’en […]

  11. Alban Says:

    Je comprend très bien que l écologie politique a pour but de lutter contre des guerres mais malheureusement tous les dirigeants des pays ayant des tensions avec la France ne sont pas du même avis.
    Le rôle de la Defense est ainsi primordial et nous ne pouvons ineluctablement pas nous battre contre le bon developpement des armes ( missiles par exemple )qui ont une grande importance pour notre sécurité.
    Je préfere vivre dans une atmosphere saturée que ne pas vivre du tout !
    A mon avis, l écologie politique doit aussi passer par une certaine comprehension de ces methodes.

Leave a Comment