Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Le défi des épidémies modernes, par André Cicolella

Published by Adrien Saumier | Filed under Santé, Livres, Verts, Politique

Le défi des épidémies modernesCancers, obésité, asthme, allergies, bronchites chroniques, diabète… autant de maladies qui sonnent familièrement à nos oreilles. On sait pourtant que le caractère “naturel” de ces maladies est discutable et qu’elles dépendent largement de notre mode de vie.

Ce que l’on mange, ce que l’on respire, l’ambiance professionnelle, nos modes de déplacement, c’est-à-dire la qualité de la nourriture (additifs, mode de conservation), les produits présents dans les emballages, les peintures, les produits domestiques (précisément ce que REACH cherche à réglementer), le taux de stress au quotidien (cadences, taux de productivité…), l’utilisation de la voiture ou d’un déplacement “doux” ; tout cela a évidemment une incidence sur notre santé. Les effets de la télévision et du grignotage sur l’obésité enfantine ne sont plus à prouver, mais le lien entre pollution urbaine et cancers n’est pas établi naturellement malgré les dernières lois anti-tabac.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, ces maladies de civilisation sont responsables de 86 % des décès et représentent 77 % des cas de maladies en Europe. Autant dire que leur impact sur notre célèbre “trou de la Sécu” n’est pas négligeable, voire augmente. Comme souvent dans les fuites en avant technologiques, on attend la “pilule miracle” pour soigner ces maladies, que cette pilule s’appelle thérapie génique ou chimio douce.

L’auteur, André Cicolella (président de la commission santé des Verts), prend le problème sous un angle différent, celui de la prévention. Le principe est simple et est le même qui régit la ditrective REACH évoquée plus haut : plutôt que de dépenser des sommes considérables dans les assurances maladies pour rembourser des soins toujours plus complexes et coûteux, pourquoi ne pas chercher à diminuer - ou supprimer !- les facteurs créateurs de ces “épidémies modernes” ?

Dans la même veine, André Cicolella fustige les logiques de privatisation de la Sécurité sociale qui ne font qu’empirer la situation. Au contraire plaide-t-il pour une démocratisation de l’assurance santé et une sortie du “tout médicament”. Une façon de proposer une réforme écologiste de l’assurance santé : ni glorification du “trou” qu’on peut voir chez une certaine gauche, ni déni du droit à l’accès aux soins habituel à la droite. Le slogan qui pourrait résumer cette logique est le suivant : passer d’une logique de soins à une logique de santé, autrement dit privilégier la santé du patient aux logiques comptables de consommation de médicaments.

Le défi des épidémies modernes, par André Cicolella, éditions La Découverte.

août 28th, 2007

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4.67 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

2 Responses to “Le défi des épidémies modernes, par André Cicolella”

  1. University Update - Allergies - Le défi des épidémies modernes, par André Cicolella Says:

    […] Nile Virus Le défi des épidémies modernes, par André Cicolella » This Summary is from an article posted at écopolit on Tuesday, August 28, 2007 This article’s […]

  2. Rupou Says:

    I have read so many articles concerning the blogger lovers except
    this paragraph is in fact a fastidious article, keep it up.

    my webpageon farmig simulator ps4 (Rupou)

Leave a Comment