Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

La machine à nier

Published by AnneSo | Filed under Faux écolos, Dans les médias, Ecologie, International, Général

Couverture Courrier International semaine du 20/09/07Le Courrier International de cette semaine vient de sortir, et son titre est bien accrocheur!:-) En réalité, le journal reprend un ensemble d’articles parus dans la presse américaine à propos de LA polémique Outre-Atlantique! Mi août, Newsweek qualifiait le réchauffement climatique de canular et faisait une description assez sévère de la “machine à nier” (entendez des lobbies et autres obstacles généralement reconnus comme allant à l’encontre de la progression des idées écologistes).

Depuis, il paraît que “la presse américaine déborde des réponses et tribunes de ceux qui se sont sentis attaqués par la description que fait l’hebdomadaire américain de cette fameuse “machine à nier”. Sous les plumes de ces contestataires, les écologistes deviennent des djihadistes remarquables par leur intégrisme, et le réchauffement climatique un conte pour enfants.”

Je ne saurais donc que vous recommander la lecture des différents articles repris par ce numéro 881 du Courrier International! Où l’on réfléchit sur la manière de faire passer le message, sur les aspects culpabilisateurs et moralisateurs de certains discours écolo, sur la peur à laquelle ces discours renvoient…

Certes, comme le dit le Chroniqueur du Washington Post Robert J. Samuelson, l’”indignation moralisatrice ne fait pas toujours bon ménage avec un journalisme de qualité” et “à trop vouloir opposer les bons aux méchants, il arrive qu’on simplifie à l’extrême une affaire compliquée”. Posant la question de ce qu’il faut faire à propos de la question du réchauffement, il préfère admettre que “nous n’avons tout simplement pas de solution à ce problème” et estime qu’il ne faut arrêter de stigmatiser ceux qui contestent la gravité du problème environnemental:

“Lorsque nous débattons du réchauffement climatique, nous autres, journalistes, devrions résister à la tentation de présenter les choses sous un jour moralisateur, comme l’a fait Newsweek. Sous cet angle, ceux qui contestent la gravité du problème ou la validité des solutions proposées sont systématiquement tournés en dérision, pris pour des naïfs, des illuminés ou des laquais de l’industrie. Or, en démocratie, le droit de penser autrement est essentiel, ou devrait l’être.”

En attendant, ai-je envie d’ajouter, la planète n’attend pas elle… Dire que nous n’avons pas de solution à ce problème, c’est déjà baisser les bras et admettre, d’une certaine manière, que l’homme s’est mis dans une triste position et qu’il ne veut pas regarder les choses en face. Mais au lieu de regarder le monde les bras croisés derrière une chronique, il est parfois bien de mettre les mains à la pâte et essayer de voir comment nous pouvons faire, ensemble, pour minimiser les catastrophes. Son droit de penser autrement serait alors sûrement beaucoup plus utile et assurément mieux adapté…

Quoi? Je suis une djihadiste moi? Pfffff…

septembre 19th, 2007

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4.67 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

5 Responses to “La machine à nier”

  1. MD Says:

    Excellent, je cours l’acheter :)

  2. Fabien Says:

    C’est surtout la preuve par neuf que quand on refuse de voir, on ne voit pas….

    Merci pour l’article !

  3. vinch Says:

    le réchauffement existe t il ? probablement…encore que les rapports du GIEC contiennent des erreurs ou des hypothèses de départ tirées par les cheveux ! aucun modèle climatique ne prends les mêmes indicateurs et ont tous des résultats différents….à méditer…
    le carbocentrisme n’élève malheureusement pas le débat, et aujourd’hui les crises écologiques majeurs ne viennent pas des GES…mais sont dû à d’autres formes de pollution (exemple de la martinique et guadeloupe). il risque au cours des prochaines années d’y avoir bien plus de conflits écologiques sans aucun rapport avec le réchauffement climatique…mais comme tout le débat est centré la dessus, ces crises ne seront ni anticipées ni résolus…merci les écolos et merci le changement climatique d’aveugler ainsi la population par des discours moralisateurs sans conséquences sur le véritable mal, càd le globalisation du marché avec ses règles du libre échange…

  4. FlorentM Says:

    sauf que le carbocentrisme n’est pas le fait des écologistes (qui eux pensent à de nombreux themes) mais bien le fait de ceux qui comptent profiter du réchauffement…

    ceci dis oui le réchauffement existe et si on ne veut parler que du GIEC les rapports sont justement minimisés (dans les coulisses les scientifiques sont tres alarmistes)

    le véritable mal : globalisation du marché ?
    c’est à la mode d’être anti libéral aussi en ce moment…

  5. Zakaria Says:

    Ceci explique cela. En derohs du vote utile, c’est la deuxie8me cause de leur score dramatiquement bas.Tout e0 fait d’accord, l’urgence est bien le0.

Leave a Comment