Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Mourir pour la voiture? Le documentaire engagé de Paul Moreira pour Canal +

Published by Jonathan Morice | Filed under Industrie, Energies, Consommation, Voiture, Urbanisme, Ecologie, Dans les médias, Chine, Economie

idpressenewsimg-106-pic-2-size-big-2007-9-21-14-8-44-_mg_8628_1500.jpgCe jeudi 4 octobre, pour les chanceux abonnés, Canal+ diffuse un documentaire exclusif, “Mourir pour la voiture ?” par Paul Moreira. Votre serviteur avait la chance d’être invité à l’avant-première mardi 25 septembre, notamment en raison d’un combat commun avec le grand reporter pour la liberté d’informer.

Dans ce docu choc réalisé pour sa propre boite de production (“Premières Lignes”), le grand reporter est encore plus engagé que pour ses précédents reportages pour “90 minutes”, y compris celui sur les OGM (dont la rumeur annonçait qu’il allait être censuré sur le net).

“Mourir pour la voiture ?” est aussi fascinant que le thème dont il traite avec humour : l’automobile, ce symbole de puissance, de liberté individuelle et de distinction sociale. Objet de tous les fantasmes, la voiture a colonisé nos imaginaires et bouleversé la morphologie de nombre de nos villes au siècle dernier. L’automobile menace aujourd’hui de nous tuer à petit feu en étant déjà responsable de 25 % des émissions de CO2. C’est le secteur de l’économie dont les émissions progressent le plus rapidement. Chaud devant !


Teaser Mourir pour la voiture
envoyé par Pyxmalion

Le reporter s’adresse toujours “aux personnes les moins qualifiées”, selon ses propres termes. Aux fans du salon du tunning ou des rodéo shows de la banlieue Nord de Paris il demande ce qu’ils pensent du réchauffement climatique. Au directeur de la communication de PSA qui sort le premier SUV (Sport Utility Vehicule, le 4×4 4007) de contruction française, s’il ne fait que répondre à une demande sociale ou s’il ne participe pas à l’abrutissement des masses. Aux trop rares écolos américains d’expliquer pourquoi 50 % des voitures actuellement vendues aux États-Unis sont des SUV (Le must est bien-sûr le hummer, équivalent”civil” du humvee militaire… pour aller au boulot le matin. Modèle impossible à garer, et consommant jusqu’à 99 litres aux 100 kilomètres !).

Caméra au poing, Paul Moreira entre à chaque fois au coeur du problème. Dans les plans urbains des années soixante qui révaient les routes aériennes comme la voie royale vers un air pur. Chez un gourou français conseiller des constructeurs américains qui les persuade de construire des voitures énormes aux vitres blindées pour titiller le cerveau reptilien des consommateurs. Auprès des lobbyistes de l’avenue K à Washington dont quelques uns, à l’instar de Philip Cooney (dénoncé par Al Gore dans son film ou encore sur un site spécial de Greenpeace), se sont aventurés jusqu’au coeur de l’administration de la maison blanche. En Iraq, aux côtés de la Oil Protection Force chargée de la protection des sites d’extraction de pétrole, une mission sacrée. En Chine enfin, qui depuis cette année émet plus de CO2 en valeur absolue que les États-Unis, et qui souffre de la désertification et des pollutions automobiles, responsables selon un rapport jamais paru de la Banque Mondiale (censuré par le gouvernement chinois qui voulait éviter les émeutes) de plus de 750 000 morts par an.

Rien ne sert cependant de faire passer le public de l’insouciance au désespoir. C’est pourquoi le film évoque l’exemple de la ville modèle de Fribourg (district de Vauban), en Allemagne, sur lequel il aurait certainement pu s’attarder un peu plus, voire conclure. Une ville qui divise par 4 sa circulation automobile dans un pays ayant certes une longue tradition de l’aménagement du territoire bien organisé, mais aussi des Mercedes et des BMW, voilà qui donne à espérer. Une ville où l’on peut parler, discuter, vivre dans la rue, où l’on peut prendre la voiture de temps en temps parce que c’est cool, mais aussi la partager avec ses voisins, et où cette réduction volontaire de la circulation n’apparaît pas une limitation, mais comme une émancipation.

Et puis, quoi qu’en disent les Américains, chercher à réduire sa consommation d’essence pour réduire sa facture énergétique, ce n’est pas être un looser, c’est tout simplement faire preuve d’un minimum de bon sens !

septembre 28th, 2007

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4.17 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

11 Responses to “Mourir pour la voiture? Le documentaire engagé de Paul Moreira pour Canal +”

  1. Fabien Says:

    J’attends avec impatience de pouvoir voir ce reportage. Et Paul Moreira est surement un de nos meilleur journaliste !

  2. Eric Darier Says:

    CO2 : les forêts 2 à 9 fois mieux que l’éthanol-maïs

    Dans le dernier numéro de Science, un article fait une comparaison entre les différentes options pour produire des biocarburants et les forêts. Les forêts permettraient de séquestrer de 2 à 9 fois plus de carbone que ce que pourrait faire des agrocarburants plantés à la place des forêts pendant 30 ans. Les auteurs conseillent aux politiciens d’augmenter l’efficacité énergétique des énergies fossiles, préserver les forêts existantes, et restaurer les forêts et les prairies. L’éthanol fait à partir de maïs ou de blé et le diésel provenant de canola sont les pires options d’après cette étude. + de détails à : http://blogues.greenpeace.ca/2007/08/17/co2-les-forets-2-a-9-fois-mieux-que-lethanol-mais/

  3. Metallah le blog d’un jeune vert de Limoges » Pot pourri politique Says:

    […] Mourir pour la voiture : Ce jeudi 4 octobre, pour les chanceux abonnés, Canal+ diffuse un documentaire exclusif, […]

  4. Mario Says:

    Article intéressant et documentaire qui devrait également l’être.
    “L’article évoque l’exemple de la ville modèle de Fribourg (district de Vauban), en Allemagne, sur lequel il aurait certainement pu s’attarder un peu plus, voire conclure.” :-D
    (mais bon, il y a un lien, je m’en vais le lire)

  5. Fabien Says:

    très bon reportage au final de Paul Moreira. Edifiant et surtout inquiétant.

  6. shadok Says:

    ce documentaire a été censuré par canal+ espagne qui avait de juteux contrats publicitaires avec… opel

    Cf le blog de moreira

  7. Mourir pour la voiture ? | Antivoitures Says:

    […] aussi : mourir-pour-la-voiture-le-documentaire-engage-de-paul-moreira […]

  8. Mourir pour la voiture | CarFree France Says:

    […] aussi : mourir-pour-la-voiture-le-documentaire-engage-de-paul-moreira http://www.pltv.fr/voiture_vf.html climat, destruction, lobby, petrole, voiturePopularité: […]

  9. Le Panoptique » Archive du Blog » Mourir pour la voiture Says:

    […] (enfin!) pu voir ce soir le documentaire Mourir pour la voiture, un documentaire de Paul Moreira (sur la chaîne Planète). Ce film essaye de montrer comment est […]

  10. Cédric Says:

    Bon article sur ce reportage intéressant: http://lepanoptique.free.fr/index.php/tele/mourir-pour-la-voiture

  11. Cédric Says:

    (oups, à la relecture les “:” peuvent être mal interprétés mais impossible de supprimer mon commentaire!)

Leave a Comment