Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Sarkozy et Barnier mentent aux pêcheurs

Published by Adrien Saumier | Filed under Pèche, Pétrole, Faux écolos, Politique

Vous allez finir par croire qu’on aime se répéter, mais encore une fois, le business as usual a repris ses droits et de belle manière ! Dans son style si particulier, le président de la république a été s’expliquer avec les pêcheurs du Guilvinec à propos de la hausse du pétrole (presque 98 $ à New York à l’heure où ces lignes sont tapées).


Qu’a-t-on vu ? Sûrement pas Michel Barnier, effacé derrière l’omniprésident, mais une nouvelle opération d’exonération de cotisations sociales patronales. Quelques dizaines de millions d’euros que l’État devra compenser, autant d’argent qui ne sera pas investi dans la reconversion écologique de l’économie. L’exonération est de 6 mois, c’est donc provisoire. Mais le pétrole n’a pas l’air de vouloir baisser : conjoncture géopolitique et tension structurelle du marché, avec un zeste de spéculation, risquent de donner la nostalgie du “seuil psychologique” de 100 dollars à certains.

Denis Delbecq, auteur de l’excellent blog Effets de Terre, pointe la lâcheté des gouvernements successifs sur la question de la pêche (c’est moi qui souligne).

Quelques caisses sorties d’un des rares bateaux rentré de la marée montrent toute l’étendue du problème: les morues ne dépassent plus la paire de kilos quand elles pouvaient en faire dix fois plus il y a vingt ans. Des stocks en chute libre, un carburant qui flambe (détaxé comme il l’est, le pétrole augmente aussi vite que le baril), la pêche française est dans la panade. Comme toutes les pêches. Et si Sarkozy a promis de l’argent pour la rendre plus compétitive, plus performante, il ne fait que prolonger le mensonge et le manque de courage qui caractérise tous les gouvernements dès qu’on parle de pêche.

Alors certe, la perspective d’un poisson deux fois plus cher qu’aujourd’hui n’est pas réjouissante. Habitués que nous sommes aux 8 sushis à 14,90 € et aux perches du Nil, nous appliquons au poisson la même cécité volontaire qu’à la viande en général et continuons à en manger. Hélas, il va bien falloir se rendre à l’évidence, au risque de vivre dans une société comparable à Soylent Green.

La seule annonce un peu intelligente, la modernisation des bateaux, parait bien dérisoire. Il faut être un peu naïf pour penser qu’une économie de quelques litres par mille marin sauvera la pêche française. Il aurait mieux valu parler de préservation des ressources halieutiques. Une des dernières phrases du billet de Denis Delbecq fait froid dans le dos :

Partout, les stocks franchissent la ligne rouge. Rouge comme le thon méditerranéen surexploité pour alimenter les fermes espagnoles à sushis… En Asie, la densité de poissons aurait diminué de 86% dans certaines eaux en seulement trente ans.

novembre 7th, 2007

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4.67 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

One Response to “Sarkozy et Barnier mentent aux pêcheurs”

  1. Fabien Says:

    Le problème est bien plus important que le prix du pétrole. Comme vous le soulignez très bien.

    Reste maintenant à nous rapprocher des pêcheurs pour qu’enfin une vraie dynamique s’installe entre écologistes et producteurs, et que nous puissions, ensemble, envisager demain.

Leave a Comment