Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Googlelisage de l’écologie

Published by Antoine Astruc | Filed under Faux écolos, Agrocarburants, Publicité, Humour, Voiture, Politique, France, Ecologie, Dans les médias, Général

De temps en temps, devant sa page Google on s’amuse à taper un peu n’importe quoi. Taper son propre nom et regarder ce qui arrive en premier est devenu has been, ma nouvelle mode c’est de découvrir les top 5 ou 10 de mots courant.

Ce soir j’ai tapé « écologie »…

Le premier lien subrillant est étonnant : Citroën, « Faites rimer Ecologie et plaisir de conduire. »
Au delà du fait que [gie] ne rime pas du tout avec [uire], placer un site de bagnole en premier c’est quand même pousser un Vélib’ dans les orties. Sur ce site joliment vert on y découvre une pub pour un modèle de voiture écolo-compatible. Cette merveille va donc sauver le monde. Comment ? En consommant 5 % de mois de CO2 en cycle mixte. Hé oui, il n’y a pas de petite économie chez Citroën…

L’innovation de la voiture vendue ici c’est que son moteur peut rouler avec le carburant E85 qui est un biocarburant pour les moteurs à essence réalisé avec 85 % d’éthanol et 15 % d’essence. Outre le fait que les agrocarburants sont le subutex des héroïnomanes pour les automobilistes, il faudra intégrer dans la consommation d’essence la distance pour s’approvisionner : dans le Calvados il n’y a qu’une seule pompe... Mon vélo, lui, prend son oxygène où il veut.

Le deuxième lien est celui de notre MEDAD, petite révolution dans notre administration il faut le reconnaître. Quand Dominique Voynet devait se débattre dans un ministère aux portes ouvertes et avec peu de moyens, Jean-Louis Borloo a tout de même plus d’espace et de latitude. Reste à savoir ce que la gauche aurait fait aujourd’hui. N’oublions pas qu’il y a eu entre 1997 et 2007 une prise de conscience que les écolos sont intelligents et surtout la découverte pour tous des crises à venir…

Le troisième lien est l’article écologie de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La définition est en grande partie consacrée à la science écologique. C’est intéressant, cela me rappelle mes études de géographie. Cela me faire dire qu’il ne faut pas oublier d’où nous venons : de l’étude de l’habitat (oikos). C’est la base de notre réflexion : l’habitat-terre, l’habitat-territoire… L’idée d’habiter un lieu et de ne pas être hors-sol est fondamentale, c’est de cette réflexion que nait l’idée des territoires de projet, de la démocratie locale ou encore de la préservation des ressources. Nous ne pouvons faire, par définition, de l’écologie en dehors du terrain, du concret. C’est cette écologie quotidienne, reliant le vécu et la réflexion globale que j’ai envie de défendre.

Le quatrième lien est une dépêche AFP « Les députés adoptent un budget de 10 milliards d’euros pour l’Ecologie » . Au delà des chiffres (+2,5 % pour le MEDAD…) il y a cette phrase qui m’interpelle : « vous avez beaucoup de mérite d’avoir sorti quelque chose de ce Grenelle de l’environnement et surtout d’être sorti vivant du poulailler parce qu’il y avait beaucoup de coqs ». Elle est de Jean Lasalle, le député (encore avec Bayrou) qui a été en grève de la faim l’an passé. Il y a tout d’abord dans cette phrase un profond manque de respect pour les poules et ensuite une insulte pour les coqs, qui excusez-les, ont tenté de montrer au renard qu’il allait finir en toque s’il ne s’occupait que de plumer les coqs… ce qui est très difficile.

novembre 14th, 2007

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 3.5 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

4 Responses to “Googlelisage de l’écologie”

  1. Sarcasm Says:

    Oui. J’ai vu l’intervention de ce député. Il était larmoyant: “et les humains, ils sont pas en voie de disparition, eux?” Après lui, même Cochet a mis tout le monde de meilleur humeur! Et Taubira a proposé à Borloo de l’embrasser s’il faisait le quart de ce qu’il faudrait faire en matière d’écologie et d’aménagement du territoire. Si ça c’est pas de la motivation!

  2. Fabien Says:

    Ou l’art d’enfair des tonnes pour ne rien faire…. C’est beau non le storytelling :)

  3. olivier Says:

    Il y a quelques mois, on tapait “développement durable” et on tombait sur AREVA…

  4. Marion Says:

    Le journal en ligne des français de Berlin:
    http://www.lepetitjournal.com/berlin.html

Leave a Comment