Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Le solaire sans soleil

Published by Adrien Saumier | Filed under Solaire, Energies

L’argument fréquemment avancé des détracteurs de l’énergie solaire (d’ailleurs souvent des promoteurs de la douce énergie nucléaire) est qu’il faut beaucoup de soleil, énormément. Seul le Sahara, et éventuellement l’Andalousie et la Californie, trouvent grâce à leurs yeux. Une manière comme une autre de garder les œillères énergétiques et de continuer à promouvoir le productivisme nucléaire.


Si le potentiel solaire des régions ensoleillées est logiquement supérieur aux régions constamment nuageuses, les pays du “Nord” n’ont pas moins un parti à tirer de l’ensoleillement dont ils bénéficient. Ainsi apprend-on grâce à Novethic que l’Allemagne est le 1er marché mondial du solaire, devant la Californie et l’Espagne. Notre voisin d’outre-Rhin est non seulement un gros producteur de cette énergie (et d’ici à 2010, 6500 MW supplémentaires seront disponibles) mais elle est en plus un gros exportateur de ses technologies. L’extrait suivant montre bien que la volonté politique de promotion d’une énergie renouvelable est profitable à ce segment de l’économie :

L’industrie du voltaïque allemande voit dans cette expansion de belles opportunités d’exporter sa technologie vers l’Espagne, d’autant que le gouvernement espagnol entend poursuivre et rendre plus attractive encore sa politique de soutien aux énergies renouvelables.

On arguera qu’il suffirait de couvrir une petite partie du Sahara pour fournir en énergie le monde entier, mais qui fournit les câbles très haute tension ? Avec 100 % d’ensoleillement, le potentiel saharien est largement supérieur à celui de la Bavière ou de la région Picardie, comme le démontrent les photos publiées par TreeHugger. Mais il semble que l’avenir soit plus dans la diversité énergétique (sans oublier les indispensables économies d’énergie), comme on le voit sur ce joli schéma.

La Suisse promeut la société à 2000 W.  On s’y met quand ?

mai 6th, 2008

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4.5 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

4 Responses to “Le solaire sans soleil”

  1. Fabien Says:

    Bon article. C’est intéressant de voire comme nos amis du tout nucléaire manipulent les chiffres, données et clichés pour faire avaleur leurs saloperies…

  2. Etienne Says:

    Pas mal d’informations ici :
    www.trec-france.org

  3. Etienne (autre) Says:

    Un aperçu du solaire photovoltaïque et de la rentabilité énergétique de celui-ci : http://futura24.site.voila.fr/solairepv/solairepv.htm

    La différence entre le nord de l’Europe et le sud de l’Espagne est beaucoup moins importantes qu’on ne l’imagine en général. Cela est vrai aussi pour le solaire thermique (eau chaude et chauffage).

  4. Etienne (autre) Says:

    Pour apporter un complément à la production d’électricité au moyen du solaire thermodynamique, on peut lire ici : http://futura24.site.voila.fr/solairetd/solairetd.htm
    un article expliquant comment cette technologie peut produire de l’électricité solaire après le coucher du soleil.

    En dimensionnant l’installation selon le résultat désiré, il est même possible de produire de l’électricité d’origine solaire aussi bien la nuit que le jour.

Leave a Comment