Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav



Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Le programme de Barack Obama sur l’énergie

Published by Adrien Saumier | Filed under Élections, Energies, Voiture, Ecologie, International

Obama, VictoryIl est évident que le “président-élu” traite d’autres sujets dans son programme, mais concentrons-nous sur l’environnement, envisagé quasi exclusivement sous l’angle énergétique.

Difficile de passer cet évènement sous silence, l’élection de Barack Obama met fin à 8 ans de présidence Bush (plus précisément le 20 janvier prochain, mais la période de transition entre les 2 administrations est très importantes, surtout avec un président sortant aussi impopulaire qui ne pourra prendre aucune décision sans un aval de son successeur).

Le sujet qui nous intéresse : l’énergie. Quel est le programme d’Obama dans ce domaine ? On peut dire que là aussi, “change has come”. Une phrase pourrait tout résumer : “Make the U.S. a Leader on Climate Change”, faire des États-Unis le meneur de la lutte contre le changement climatique (formule un peu maladroite en anglais, à mon sens). Rien que ça rompt complètement avec la négation du changement climatique d’origine humaine porté par l’administration Bush. Ça fait du bien.

D’après la page consacrée à l’énergie et l’environnement sur le site Change.gov, on peut s’attendre à :

  • démarrage d’un plan économique pour réduire de 80 % les émissions de gaz à effet de serre des habitations, d’ici à 2050 ;
  • 150 milliards de dollars sur 10 ans pour développer les énergies renouvelables (estimation de 5 millions d’emplois créés) ;
  • 10 % de l’électricité par les énergies renouvelables d’ici à 2012, 25 % pour 2025 ;
  • développement de la source d’énergie la moins chère, la plus propre et la plus rapide : l’efficacité énergétique.

Hélas, il y a du moins bon (mais heureusement, rien sur le développement du nucléaire, mais rien sur son arrêt non plus) :

  • développer et déployer la technologie du “charbon propre” ;
  • promouvoir la production “responsable” de pétrole et de gaz naturel (ce qui peut vouloir dire n’importe quoi) ;
  • une non remise en cause des déplacements automobiles, même si un soutien aux hybrides est annoncé :
    • souhait d’un million de ces voitures sur les routes d’ici à 2015 (des voitures faites dans des usines américaines bien sûr)
    • crédit d’impôt de 7000 $ pour l’achat d’un de ces véhicules.
  • Ce n’est pas indiqué sur Change.gov, mais Obama a également beaucoup soutenu les agrocarburants, arnaque écolo par définition.

Verre à moitié plein, verre à moitié vide, finalement. Il serait illusoire de penser que Barack Obama, à lui seul, changerait la donne. Néanmoins, on change de registre par rapport à l’administration précédente et même sans remise en cause de la société du gaspillage, le gouvernement fédéral prend la suite des dizaines d’initiatives locales déjà existantes dans ce pays.

(Ce texte est une reprise de la lettre irrégulière du groupe J’économise l’énergie sur Facebook.)

novembre 7th, 2008

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4 out of 5)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

4 Responses to “Le programme de Barack Obama sur l’énergie”

  1. En vrac N°1 | Alexis Prokopiev - Blog Says:

    […] encore Adrien, toujours lui, signe un billet bien utile sur Ecopolit nous explicant le programme d’Obama sur l’énergie. Merci […]

  2. FrédéricLN Says:

    “agrocarburants, arnaque écolo par définition.” est-ce certain ? Que la culture d’agrocarburants en France ait un mauvais bilan écologique, soit, mais ses moteurs (jachère européenne + défiscalisation pour développer une filière) ne sont pas universels. N’y a-t-il pas une logique, au moins sur le long terme, à aller chercher les carburants carbonés là où est le carbone = dans l’atmosphère ?

    Par ailleurs sur Obama et l’énergie - une campagne présidentielle noie un peu la personnalité du candidat dans des “morceaux de programme” venus d’autres leaders ou courants du même parti. L’accent spécifique d’Obama depuis au moins 2004 (et j’imagine, le 11 septembre 2001), c’est : réduire la dépendance énergétique des États-Unis. C’est d’abord une pensée stratégique, dans le contexte mondialisation / raréfaction des ressources, avec une urgence de court terme ou de prévention des risques ; et seulement ensuite une pensée écologiste / planificatrice ou long-termiste.

    P. ex. “Pourquoi faisons-nous de notre économie l’otage de quelques-unes des nations les plus hostiles du monde ? Pourquoi dépensons-nous 800 millions de $ par jour dans des pays qui n’ont pas à cœur nos intérêts essentiels, et qui financent les deux camps de la guerre contre le terrorisme ?” (28 octobre 2006) http://www.francedemocrate.info/spip.php?article259

  3. Fabien Says:

    Croire en Obama pour changer le monde, c’est comme imaginer que le système actuel est écologiquement compatible. C’est dire ….

  4. NoémyNoémy Says:

    Pour les dépences alimentaires …

    J’estime que la variente entre les familles riches et les familles pauvres
    est extrême !

    D’autant plus que le prix de nos aliments
    dépends de nos récoltes !

    Moi, ce que j’aimerais c’est que les denrées alimentaire soie dispercée autrement que maintenant …
    Surtout quand on voit la nourriture jetté dans les poubelles …

    Ne serai t’il pas plus juteux de devoir tous manger de la meme façon avec beaucoups de choix quand même … Que de rester parfois fin de moi sans rien du tout pour la plus part !

    Moi, j’aimerais bien qu’on aie cette possibilitée … d’etre livrée à domicile avec 3 choix d’achat

    1 avoir des courses basique tout ce qui est de première necessitée

    2 avoir un choix basique et aussi de quantité …

    3 avoir un choix basique de quantité et de qualité !

    Avec les montant qui varie … Je trouve que ce serai bien puisque au final en général tout le monde mange en général pareil …

Leave a Comment