Home Contact Sitemap

Écopolit

www.ecopolit.eu | écologie politique - environnement - humeurs - analyses - développement - coups de gueule

ecopolit

rss feed technorati fav

Lettre d'infos

Inscrivez-vous pour recevoir deux fois par mois les derniers articles de notre site!

Installez l'application Facebook d'Écopolit.

Les Verts sur Second Life

Catégories

Faites une GoodAction

Articles récents

Commentaires récents

Notre widget

Pour la mettre sur votre site.

Notre bannière

Affichez votre soutien !


Ecolos-Infos
Recommandé par des Influenceurs

CYBER-PETITION
Recommandé par des Influenceurs




Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur l'écologie politique ici et ailleurs sans jamais oser...

Alain Minc se “Zemmourise”

Published by Alexis Prokopiev | Filed under Consommation, Dans les médias, Ecologie, Economie

Alain Minc était, il y a encore quelques années, une personnalité à juste titre respectable et respectée. Mais voilà, comme beaucoup, depuis l’arrivée de Sarkozy au pouvoir il s’est “Zemmourisé” et a rejoint les rangs de la droite réac’ et décomplexée.

Un exemple : hier, sur France 2, dans un débat avec Cochet, Alain Minc a en gros dit que l’écologie c’était du pipi de chat (je schématise), un truc à la marge, un truc dont on parle beaucoup mais qui n’est important que pour les bobos écolos parisiens.

Ok, en disant ça il voulait se faire remarquer en se mettant volontairement à contre-courant à la manière d’un certain Claude Allègre ou d’un Vaclav Klaus qui affirment que le changement climatique n’existe pas. Pas très classe M. Minc !

A travers ça ressort une chose plus globale : autour de nous on voit tous les jours de plus en plus de gens, pas forcément les plus fortunés, ni les plus boboïsés, prendre conscience et agir pour préserver la planète. Ils comprennent, eux, qu’on ne peut plus faire comme avant. Que écologie et économie sont liés, que la santé dépend non seulement de ce qu’on mange mais aussi de l’endroit où on vit ou de l’air qu’on respire. La preuve : ils étaient 3 millions à regarder l’émission sur France 3 sur les dangers des déchets radioactifs (un record !). Mais voilà, au dessus de ces gens “normaux” qui comprennent, il y a malheureusement certains grands penseurs et décideurs qui se sont tellement détachés de la vie réelle qu’ils ne comprennent pas et même ne veulent pas comprendre. Alors, ils sont toujours persuadés qu’on peut faire du neuf avec du vieux, que la croissance est la solution à tous les maux et que le dirigisme peut sauver le libéralisme.

Carton rouge Mesdames et Messieurs !

mars 7th, 2009

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer cet article Imprimer cet article

3 Responses to “Alain Minc se “Zemmourise””

  1. Alf Says:

    Heureusement qu’il y a un type de la France d’en bas comme Sarkozy, qui lui VOIT comme le peuple et fait une ardente promotion du réchauffisme jusqu’en Europe.

    Voilà le genre de grand Leader dont le peuple à besoin pour être guidé.

  2. Fabien Says:

    C’est maintenant qu’il faut fédérer pour faire avancer les choses, mais c’est mal parti, c’est pour cela que les singes savants de Sarkozy peuvent s’en donner à cœur joie….

  3. bertjuju Says:

    Je ne crois pas que cet homme soit complètement débile, mais ses propos le sont.
    L’écologie c’est comme Internet, au début il y avait ceux qui résistaient, mais bientôt pour tout le monde l’écologie signifiera quelque chose d’évident et d’utile dans un esprit de respect de l’intégrité du milieu, au délà de l’aspect d’urgence actuellement.
    Monsieur Minc est arrogant et dénigre l’évidence, certainement trop habitué aux vitres fumées des voitures avec chauffeurs, et au moelleux des sièges en cuir, la seule chose qu’il voit doit être son image dans le rétroviseur. Son égo est tel qu’il doit proférer de telle bétises, histoire d’attirer l’attention sur sa petite personne. Monsieur Minc vous ne faites rire personne, sauf les ignares. Si vous aviez une conscience politique vous ne tiendriez pas de tels propos. C’est l’appât du gain qui vous interesse, avez-vous quelques intérêts à défendre du côté du business de l’écologie pour ainsi dénigrer l’ampleur de la démarche ?

Leave a Comment